Accueil » Blog » Actualités » Pré-Bilan de la saison d’hiver 2017-2018

Pré-Bilan de la saison d’hiver 2017-2018

saison d’hiver 2017-2018

La saison d’hiver 2017-2018 pourrait être qualifiée de « bonne mais sans plus » par l’ensemble des acteurs du tourisme en montagne. La neige et les vacanciers étaient au rendez-vous, et les premiers indicateurs de fréquentation disponibles sont satisfaisants. Toutefois, le soleil aura manqué pour transformer cette bonne saison en une saison d’exception.

Un taux d’occupation du secteur locatif en hausse de 1,3 %

De décembre à mars, le taux d’occupation moyen du secteur locatif en station sur l’ensemble des massifs s’élève à 52,9 %, soit 1,3 % de plus que la saison passée.

Tous les massifs connaissent une légère progression : les Alpes du Nord affichent un taux d’occupation moyen pour la période de 54,5 %, soit une progression de 1 %, les Alpes du Sud de 43 %, soit une progression de 1,8 %. Les Pyrénées quant à elles font un bond de 4,7 % par rapport à la saison précédente, avec un taux d’occupation de 49,8 %.

Courts séjours et réservations de dernière minute

Le comportement d’achat des vacanciers se fait de toute évidence plus opportuniste : courts séjours et réservations de dernière minute représentent un mode de réservation en nette progression par rapport à la saison passée.

Tendances clairement ressenties par une majorité de stations. Les séjours packagés (offres « tout compris » avec hébergement, forfait, location matériel, …), quant à eux, restent globalement stables.

Les activités

Le fort enneigement a évidemment bénéficié aux activités de glisse (location de matériel, ski nordique et écoles de ski). 74 % des professionnels ont noté une progression de ces demandes.

En dehors des pistes, promenades en chiens de traîneaux, en raquettes, les activités de bien-être et de remise en forme, animations pour les enfants, enregistrent également de bons résultats.
L’activité des commerçants en station est annoncée comme stable (pour 46 % d’entre eux) voire ressentie en légère progression pour 46 % .

La France à nouveau deuxième destination mondiale du ski ?

saison d’hiver 2017-2018

La fréquentation des domaines skiables français est en hausse de 1 % par rapport la moyenne des quatre dernières années, ce qui représente environ 54 millions de « journées skieurs » (correspond au nombre de journées de forfaits de remontées mécaniques commercialisés).

La France pourrait retrouver la deuxième place sur le podium des destinations mondiales du ski, perdue l’an dernier au profit de l’Autriche.

Les conditions climatiques

La saison d’hiver 2017-2018 a connu des cumuls d’enneigement très élevés, parfois exceptionnels. Tous les massifs français et toutes les altitudes en ont bénéficié.

Les précipitations neigeuses ont été plus de 1,7 fois supérieures aux moyennes de saisons précédentes.
Bémol pour cette saison, l’absence du soleil et le temps maussade qui aura limité la fréquentation des stations. La saison 2017-2018 restera marquée par une météo souvent perturbée avec des vagues de froid et des périodes de redoux générant une instabilité du manteau neigeux.

Ce qu’il faut retenir

La présence de la neige n’est pas le seul critère de réussite d’une saison hivernale. Malgré sa présence en abondance, les indicateurs de fréquentation, certes satisfaisants, sont globalement dans la moyenne des années précédentes.
Le marché du ski en France et en Europe est mature avec un taux de départ au ski des touristes relativement stable depuis plusieurs années.

L’ensemble des professionnels du tourisme en montagne s’accordent sur l’importance d’agir sur le renouvellement de la clientèle ainsi que sur la qualité de l’offre d’hébergement, et notamment sur la réhabilitation du parc existant.
En effet, la maturité du marché génère une concurrence intensive entre stations françaises mais aussi étrangères (Autriche, …). Il est impératif de garder à l’esprit que d’ici quelques années, le nombre de destinations touristiques sera démultiplié.
Les clientèles du tourisme de montagne comptent toujours les passionnés du ski bien sûr, mais également de plus en plus des familles (traditionnelles, recomposées, « tribus », ..) désireuses de diversifier leurs activités (raquettes, découverte du patrimoine….) ou des « amoureux » de la montagne, venus essentiellement se reposer.

La qualité de l’expérience vécue par les vacanciers s’appuie sur 3 critères fondamentaux : les activités (domaine skiable, animations, services), le prix, et, de plus en plus, sur l’hébergement.

Ces nouvelles clientèles attachent une importance plus grande à l’espace, au confort et la qualité des logements offerts.

Sources : ANMSM, ATOUT FRANCE, DSF
Pré-bilan établi sur la période décembre 2017 – mars 2018

"En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close